Projet 2020 – Voyage itinérant féminines vers Toulouse

PROJET 2020 

AUX FÉMININES DES COTES D’ARMOR  

« TOUTES A TOULOUSE LES 12 ET 13 SEPTEMBRE 2020 » 

 La Fédération Française de Cyclotourisme organise avec la collaboration des Comités Départementaux, un nouveau voyage itinérant avec le point de rassemblement à TOULOUSE. 

Ce voyage itinérant pourrait se faire en 7 étapes sur des distances allant de 100 km à 130 km, sur la période du 5 septembre 2020 au 11 septembre 2020, soit un total de 800 km environ, en partant de Saint-Brieuc. 

Nous pensons à une dépense approximative de 800 euros. 

Êtes-vous intéressée par ce projet ? 

Merci de nous répondre pour le 20 décembre 2018. 

LA COMMISSION DES FÉMININES. 

 

Marie-France SAGORY 

Secrétaire CODEP 22 

Tél. 06 59 48 67 44 

Courriel : departement22-secretaire@ffvelo.fr 

Lien vers le fichier : Courrier sondage Toulouse

2018 – Ronde des Châtaignes

Ronde des châtaignes 03 octobre 2018

« Avaler » des kilomètres, se retrouver à midi autour d’une table copieusement garnie, enfourcher à nouveau le vélo pour rejoindre Saint-Brieuc, se séparer autour d’un pot de l’amitié…

Des plus rapides, des moins rapides… des cyclos du matin, d’autres uniquement de l’après midi…

Des cyclos ou non cyclos assurant l’accompagnement en voiture (encore plus appréciés en cas de mauvais temps) …

Des routes souvent encore à découvrir ou peu empruntées lors de nos sorties club…

Bref, une journée de cyclotourisme au sein d’un club avec des pratiques certes différentes mais où un équilibre entre découverte, activité physique et convivialité doit être recherché.

D’abord testées par un groupe de copains, Louis, René, Gérard, Daniel… (1), c’est en 2012 que furent inscrites au calendrier de l’ACB (2) en avril, la « Ronde de printemps » (180 km) et en octobre, celle qui s’appelait encore « Ronde des feuilles mortes » (150 km).

Quitter Saint-Brieuc entre 8h00 et 8h30 pour 68 à 89 km (à minima), un repas « réparateur » servi au Kenhuel par Christelle, un retour à vélo de 57 à 65 km, un pot de clôture offert par l’ACB au Toit de Chaume… voilà ce qui était proposé aux 3 groupes de cyclos (hors électrons libres).

A l’issue de cette édition 2018 de la Ronde des châtaignes marquée par le beau temps, la satisfaction était générale pour les 25 participants qui, en fonction des sensibilités de chacun(e), ont apprécié un certain équilibre (3) entre activité physique et convivialité.

Marie Claude et Jean-Claude

(1) sans oublier Monique

(2) en 2011 l’ACB avait organisé un brevet de 200 km à La Chapelle Neuve

(3) de plus en plus dur à respecter (ressenti plus que réalité ?)

 

2018 – Le séjour

Le séjour  2018 a eu lieu dans le Lot et Garonne dans le Village de Bosc Negre  qui veut dire Bois Noir à Lacapelle Biron du 28.8.18 au 04.09.18.
Nous étions 24 personnes dont 17 cyclo à rouler soit 120 à 130 kms tous les jours.
Le Village Vacances qui nous a reçu est très agréable tant hébergement et surtout la nourriture et surtout l’accueil des gérants. Avec l’aide d’un Président d’Agen, je me suis procuré 6 circuits et pour la première fois un dépliant permettant à celles qui ne roulaient pas de visiter la région traversée par les cyclos chaque jour.
Chaque jour le repas du midi aux environs de 70 kms leur était servi par Marie No et moi même.
Le soir au restaurant du Village des repas complets et surtout cuisinés nous étaient servis, et le vendredi soir pour la fin du Séjour un menu gastronomique (foie gras) nous a été servi.
Pendant le Séjour nous avons eu  une soirée folklorique qui a eu un grand succès auprès du groupe.
Je suis content de ce séjour et certains m’ont téléphoné pour me féliciter et s’inscrire pour le prochain.
Daniel G.

2018 – Pique-nique du 24 juin

PIQUE NIQUE DU CLUB 24 JUIN 2018

Dimanche, avait lieu le pique nique du club, mais pas à la briqueterie. Cette année, nous étions à la plage du Valais à Cesson,  superbe lieu trouvé par notre présidente.  Nous avons passé une journée formidable, ensoleillée et festive. Malheureusement, nos cyclos n’ont pas répondu à l’invitation au grand désespoir des organisateurs. Que faut- il faire pour y remédier, on attend vos suggestions.

Daniel G.